comparaison offres électricité : notre guide !

AccueilMaisoncomparaison offres électricité : notre guide !

Quel est le fournisseur d’électricité le moins cher actuellement ? En 2022 en France, on compte environ 40 fournisseurs d’électricité. En effet, depuis la libéralisation du marché de l’électricité, EDF a perdu son monopole, et des fournisseurs alternatifs sont venus concurrencer le fournisseur historique. Comparer les offres d’électricité n’est pas toujours facile tant les critères de choix sont nombreux. Grâce à des comparateurs, le client peut trouver le fournisseur d’électricité le plus intéressant, et changer d’opérateur pour réduire sa facture d’électricité.

Comparateur électricité : quelles sont les meilleures offres ?

ESTIMEZ VOTRE CONSOMMATION ANNUELLE

Avant toute chose, et pour vous aider à faire le meilleur choix, utilisez notre outil ci-dessous pour estimer votre consommation d’énergie annuelle :

COMPAREZ LES OFFRES D’ÉLECTRICITÉ À PRIX INDEXÉ 

Dans une offre à prix indexé, le prix du kWh évolue en suivant les fluctuations (à la hausse ou à la baisse) d’un montant de référence. Il s’agit en général du montant des Tarifs Réglementés de Vente (TRV). Un comparateur d’offres met en lumière le montant des économies réalisées par rapport aux tarifs réglementés.

Par exemple, TotalEnergies, avec son offre « Essentielle », propose une remise de 5€ sur le prix du MWh hors taxe du tarif réglementé de vente. Ainsi, même en cas de hausse du prix de l’électricité, l’offre du fournisseur alternatif reste toujours inférieure aux tarifs réglementés.

Certains fournisseurs proposent des prix indexés sur les marchés de gros (on parle du marché spot de l’électricité). Ce sont des offres à tarification dynamique, peu nombreuses, et difficiles à comparer car le prix du kWh change toutes les heures.

Voici un tableau comparatif des offres d’électricité à prix indexé, en option base, pour une puissance de compteur de 6kVA, au 1er mai 2022 :

Fournisseur Offre Prix de l’abonnement mensuel TTC Prix du kWh TTC
TotalEnergies
Heures Éco Electricité (indexé TRV) 11,34 € 0,1740 €
Mega Energie
Flexy (indexé Spot) 11,34 € 0,2731 € (0,1806 € pour les nouveaux clients)
EDF
Offre électricité 3 ans 11,34 € 0,1740 €
Ohm Energie
Classique électricité (indexé TRV) 15,22 € 0,1556 €
Wekiwi
Electricité prix indexé (indexé spot) 11,22 € 0,16909 € (avec remise)
Eni
Offre indexée éco (indexé TRV) 12,40 € 0,28684 €
Ilek
Mon producteur local d’électricité verte (indexé TRV) 15,25 € 0,1740 €

COMPAREZ LES OFFRES D’ÉLECTRICITÉ VERTE

Les consommateurs peuvent participer activement à la transition écologique en choisissant une offre d’électricité verte, c’est-à-dire issue d’énergies renouvelables (éolienne, solaire, hydraulique, marine… par opposition aux énergies fossiles). Ces offres sont de plus en plus nombreuses sur le marché.

Avec une offre verte, le fournisseur s’engage à produire ou acheter autant d’énergie renouvelable qu’il en vend aux clients de l’offre. Ceci est garanti par des certificats de garantie d’origine, délivrés aux fournisseurs par PowerNext, organisme indépendant désigné par l’État.

Mais ces offres vertes ne sont pas toutes équivalentes, et comportent des spécificités quant à l’origine de l’énergie. On distingue :

  • Les offres standard : l’achat de l’électricité et des garanties d’origine par les fournisseurs d’énergie se fait séparément ;
  • Les offres premium : l’achat de l’électricité et des garanties d’origine se fait conjointement chez le même producteur par le fournisseur d’électricité. Il s’agit en général de petits producteurs d’électricité renouvelable locaux, ce qui encourage les investissements propres.

Certains fournisseurs s’engagent à ne vendre que de l’électricité verte : c’est le cas de Planète OUIEnercoop ou ekWateur. D’autres proposent des offres vertes et des offres traditionnelles : c’est le cas de TotalEnergies.

Découvrir  Est-ce que la housse de votre matelas clic-clac est lavable ?

Ci-dessous un tableau comparatif des offres d’électricité verte, en option base, pour une puissance de compteur de 6kVA, au 1er mai 2022 :

Fournisseur Offre Prix de l’abonnement mensuel TTC Prix du kWh TTC
TotalEnergies
Verte Fixe 11,34 € 0,2764 €
ekWateur
Électricité prix fixe option Petits producteurs 15,75 € 0,1442 €
Planète OUI
Offre Eco 12,313 € 0,1839 €
Ohm Energie
Offre classique 13,21 € 0,1397 €
Mint Energie
100 % Smart & Green (2 ans) 13,21 € 0,2562 €
Vattenfall
Electricité Eco New Green 12,34 € 0,1658 €
Ilek
Mon producteur local d’électricité verte 15,25 € 0,1740 €
Mega Energie
Flexy 11,34 € 0,2731 € (0,1806 € pour les nouveaux clients)

Pourquoi et comment utiliser un comparateur de fournisseurs d’électricité ?

Découvrir  Jacuzzi gonflable : quel est le meilleur modèle disponible ?

POURQUOI UTILISER UN COMPARATEUR ?

Un comparateur permet de trouver le contrat d’électricité le plus adapté aux besoins du client, avec le fournisseur le moins cher, pour réduire le montant des factures d’électricité.

  • Utiliser un comparateur est entièrement gratuit, et n’engage nullement le consommateur à se tourner vers tel ou tel fournisseur ;
  • Le comparateur constitue un réel gain de temps, au vu du nombre d’offres sur le marché. En effet, le comparateur filtre les offres, opère un tri et sélectionne les seules offres répondant aux critères du particulier ;
  • La plupart des comparateurs sont mis à jour tous les mois, pour entrer dans leurs algorithmes toutes les offres en cours.

De nombreux sites proposent des comparateurs en ligne. Les comparateurs indépendants sont à privilégier, car ils ne mettent pas en avant un fournisseur d’énergie au détriment des autres, sont exhaustifs, et évitent le démarchage commercial des opérateurs. C’est le cas du comparateur du Médiateur national de l’Énergie.

COMMENT COMPARER LES OFFRES D’ÉLECTRICITÉ ?

La qualité de l’énergie est la même quel que soit le fournisseur, qu’il soit historique ou alternatif. En effet, elle dépend du distributeur d’énergie gestionnaire de réseau (Enedis), et non du fournisseur. La comparaison des offres porte donc sur d’autres critères comme le prix, le service ou les options tarifaires.

Comparer les prix pratiqués par les fournisseurs

Lire une grille tarifaire n’est pas simple. En effet, le montant de la facture globale correspond à la somme de plusieurs éléments :

  • Le montant de l’abonnement, qui est fixe, dépend de la puissance du compteur. Le fournisseur peut cependant prévoir qu’il sera revu à la hausse après une durée déterminée (un an ou deux ans par exemple) ;
  • Les taxes, qui sont identiques quel que soit le fournisseur d’énergie (environ un tiers de la facture) ;
  • Le prix du kWh, qui correspond à la facturation de la consommation du client. Ce prix est multiplié par la quantité d’énergie consommée chaque mois par le client. L’État fixe le tarif réglementé de vente proposé par EDF (Tarif Bleu), mais les fournisseurs alternatifs proposent des tarifs moins élevés. Il peut être : fixe, sur une durée déterminée ; indexé, le plus souvent sur les tarifs réglementés de vente ; ou variable. Dans ce dernier cas, le prix n’est pas garanti dans la durée : le fournisseur peut le modifier unilatéralement en respectant un délai de prévenance de 30 jours… notez que le client, quant à lui, n’est pas engagé et peut changer de fournisseur à tout moment.

Concrètement, un foyer qui consomme beaucoup d’énergie a intérêt à rechercher un prix du kWh peu élevé ; alors qu’un foyer ayant peu de besoins énergétiques recherchera un abonnement peu élevé.

Comparer les options tarifaires

Le consommateur peut choisir entre plusieurs options tarifaires :

  • L’option de base : le prix du kWh est toujours le même, quels que soient l’heure et le jour de la semaine ;
  • L’option heures pleines/heures creuses. Elle permet de bénéficier de prix avantageux le soir et le week-end. En contrepartie, le prix du kWh est plus élevé en journée qu’en semaine. Cette option est intéressante lorsque les consommateurs ont des habitudes de consommation atypiques en raison d’horaires décalés, ou lorsqu’ils peuvent programmer le démarrage de leur électroménager durant la nuit.
  • L’option Tempo proposée par EDF : le prix du kWh varie selon le jour de la semaine et les heures de la journée. Le foyer dispose de 300 jours bleus (avec tarifs avantageux), de 22 jours rouges (entre le 1er novembre et le 31 mars) où il doit réduire sa consommation électrique), et de 43 jours blanc. Cette option s’adresse surtout aux clients disposant d’un compteur Linky communiquant, d’une puissance minimale de 9 kVA, d’un mode de chauffage alternatif (cheminée…) et d’une souplesse dans la consommation d’énergie.

Comparer les services client

Les comparateurs en ligne, malheureusement, ne permettent pas une comparaison des services clients. Sur ce point, les forums de discussion ou les sites des différents fournisseurs pourront aider le consommateur.

Découvrir  Plaque boite aux lettres : pas encore de plaque pour votre boîte aux lettres ?

Quelques points d’attention avant de souscrire une offre d’électricité :

  • Les modalités de contact des conseillers : téléphone, mail, chat…
  • Les horaires du service client ;
  • La disponibilité et la réactivité des conseillers (temps d’attente, rappel, prise de rendez-vous…) ;
  • Les modes de paiement proposés (prélèvement, carte bancaire, chèque…) ;
  • La gestion des litiges, avant de faire appel au Médiateur national de l’énergie.

Avec une offre d’électricité « online », les prix sont intéressants, mais toute la gestion du contrat, de la souscription à la résiliation se fera en ligne (et non au téléphone).

Pourquoi et comment changer de fournisseur d’électricité ?

POURQUOI CHANGER DE FOURNISSEUR ?

En raison d’un changement de situation

Avant de comparer des offres, le particulier doit connaître sa consommation d’électricité. En effet, un changement de situation (déménagement, naissance…) influe sur les besoins énergétiques et donc sur la consommation en énergie du foyer.

S’il ne dispose pas de factures indiquant cette information sur une période assez longue, le consommateur peut estimer sa consommation énergétique en prenant en compte :

  • son type de logement ;
  • la surface habitable du bien (et le nombre de pièces) ;
  • le nombre d’habitants ;
  • le type de chauffage (électrique, gaz, poêle ou cheminée…) ;
  • l’isolation du bien ;
  • les habitudes de consommation (usage de l’électroménager ou horaires décalés notamment).

Certains opérateurs comme TotalEnergies proposent un outil pour une estimation de la consommation énergétique en ligne.

Exemple de consommation d’une famille de 5 personnes vivant dans une maison de 120 m² à Laval pendant un an avec  un ballon d’eau chaude électrique et un compteur de 9 kVA.

MON LOGEMENT
MON LOGEMENT

Commune : Laval
Type de logement : Maison de 120m²

MA SITUATION
MA SITUATION

Je suis un particulier
Famille de 5 personnes

MA CONSOMMATION
MA CONSOMMATION

Type d’énergie : Électricité
Puissance souscrite : 9kVA
Option tarifaire Base
Consommation annuelle : 4864 kWh

Pour payer moins cher

L’ouverture du marché de l’électricité à des fournisseurs alternatifs permet aux particuliers de bénéficier d’offres moins chères que les tarifs réglementés d’EDF. De plus, en changeant de fournisseur, le client profite parfois d’avantages liés à la souscription, en général sous la forme d’une remise supplémentaire.

Les fournisseurs parviennent à baisser les prix grâce à une réduction des coûts d’infrastructures et des coûts commerciaux, mais quel que soit le tarif et le fournisseur, l’électricité est de même qualité. Les compteurs, l’entretien du réseau et le dépannage ne dépendent pas non plus du fournisseur, mais du distributeur gestionnaire de réseau, Enedis.

Attention cependant à éviter certains pièges :

  • Avec une offre à prix fixe garanti pour une durée déterminée, le consommateur doit être vigilant une fois arrivé le terme de l’engagement, à ce que le prix ne s’envole pas. Si c’est le cas, il peut quitter ce fournisseur à tout moment.
  • Une sous-estimation de la consommation énergétique d’un foyer peut laisser imaginer une facture peu élevée… et le client risque d’avoir une mauvaise surprise à réception de sa première facture. Un compteur Linky permet d’éviter de telles déconvenues.

Pour choisir une offre verte

Les consommateurs sont sensibilisés à l’impact de la consommation d’énergie sur l’environnement, et le critère environnemental occupe une place de plus en plus importante dans le choix d’une offre d’électricité.  À côté des offres proposant une électricité issue de l’activité nucléaire, les fournisseurs proposent aujourd’hui de l’électricité verte, éco-responsable, répondant aux préoccupations écologiques des consommateurs.

L’électricité verte est certifiée par le système de « garanties d’origine », qui atteste que l’énergie provient de sources renouvelables, comme l’éolien, l’hydraulique ou le solaire. Le fournisseur s’engage à réinjecter dans le réseau autant d’électricité verte qu’il en est acheté par les clients ayant souscrit à l’offre verte.

Bon à savoir

Concrètement, il n’y a pas d’impact sur l’installation électrique du particulier ni sur la qualité de l’électricité reçue. Le consommateur décide de payer pour qu’il y ait plus d’électricité verte dans le réseau.

De nombreux fournisseurs proposent des offres vertes, comme OHM Energie, ekWateur, Planète Oui, ou Wekiwi. TotalEnergies, dans son offre « Verte Fixe Electricité », fournit de l’électricité 100% verte et française, issue des filières renouvelables solaires et éoliennes.

Découvrir  Est-ce que la housse de votre matelas clic-clac est lavable ?
Découvrir  EDF BORDEAUX : pourquoi choisir EDF ?

Pour souscrire une offre duale

Certains fournisseurs proposent des offres duales, qui comprennent une offre d’électricité et une offre gaz. Par exemple, TotalEnergies propose deux offres duales : l’offre Heures Éco Électricité et l’offre Verte Fixe (sur un an).

Une telle offre présente des avantages :

  • Un seul interlocuteur pour deux services (donc un gain de temps certain) ;
  • Une seule facture ;
  • Des tarifs souvent intéressants, car ils permettent de bénéficier de réductions particulières. Mais cet argument doit être relativisé car certaines offres séparées (notamment limitées sur la durée) peuvent être plus intéressantes.

Bon à savoir

En souscrivant une offre duale, le particulier perd en souplesse et s’interdit par exemple de recourir aux tarifs réglementés pour le gaz ou pour l’électricité.

 

COMMENT CHANGER DE FOURNISSEUR D’ÉLECTRICITÉ ? 

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en France en 2007, le fournisseur historique d’électricité (EDF) qui propose l’électricité aux tarifs réglementés de vente (TRV) n’a plus le monopole. Il est concurrencé par des fournisseurs alternatifs, qui proposent des offres de marché. Le consommateur peut changer d’opérateur à tout moment, pour bénéficier du meilleur prix. 

Changer de fournisseur lors d’un déménagement

Le plus souvent, le changement de fournisseur a lieu à l’occasion d’un déménagement, puisque l’ancien contrat doit être résilié, et un nouveau contrat souscrit. En effet, le contrat est établi au nom de l’occupant des lieux (qu’il soit locataire ou propriétaire).

Il est utile de commencer les démarches 15 jours avant la date de déménagement.

C’est le client qui doit s’occuper des formalités de résiliation auprès de son ancien fournisseur, et lui adresser le relevé du compteur au jour du déménagement. L’ancien fournisseur établit une facture de régularisation dans les 4 semaines de la résiliation.

Après avoir comparé les différentes offres du marché, le particulier doit ensuite prendre contact avec son nouveau fournisseur et lui adresser :

  • L’adresse exacte du bien et le nom du précédent occupant (ou le numéro du Point De livraison (PDL) à 14 chiffres si le client détient une facture concernant le nouveau bien) ;
  • L’index du compteur (auto-relevé ou relevé automatiquement par le compteur Linky) ;
  • La date souhaitée de début de contrat ;
  • Un RIB en cas de paiement par prélèvement.

Enfin, la mise en service (ouverture du compteur électrique) doit être demandée à Enedis, le gestionnaire du réseau et distributeur ou à l’Entreprise Locale de Distribution compétente le cas échéant.

Pour un logement neuf, c’est Enedis qui se charge du raccordement au réseau sur présentation d’un certificat de conformité de l’installation intérieure.

Comptez 5 jours ouvrés en cas de mise en service standard, 10 jours ouvrés pour une première mise en service, ces délais pouvant être réduits en cas d’urgence (moyennant une contrepartie financière).

Changer de fournisseur sans changer de domicile

Il est tout à fait possible de changer de fournisseur d’électricité pour souscrire à une offre plus intéressante, sans frais, et cela à tout moment. En effet, les offres d’électricité sont sans engagement pour le client.
Il est également possible pour un particulier de revenir aux tarifs réglementés de vente d’EDF.

Le plus difficile est de comparer les offres et de sélectionner la plus adaptée à ses besoins. Ensuite, c’est le nouveau fournisseur qui se charge des formalités de résiliation auprès de l’ancien opérateur, et qui informe du changement le gestionnaire de réseau de distribution Enedis ou les Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Le client communique à son nouveau fournisseur :

  • Le numéro Point De Livraison (PDL) à 14 chiffres qui figure sur ses factures d’électricité ;
  • La date de changement souhaitée ;
  • Le relevé du compteur électrique. Notez qu’il est possible de faire venir un technicien pour faire le relevé mais que cette prestation est payante.
  • Un RIB en cas de paiement par prélèvement automatique.

Aucune coupure de courant n’est à craindre en changeant de fournisseur : c’est le gestionnaire de réseau et non le fournisseur qui assure la continuité du service.