Dreamermag.fr » Cuisine » Accords mets et vins : l’essentiel à savoir pour les réussir

Accords mets et vins : l’essentiel à savoir pour les réussir

L’organisation d’un repas suppose de nombreux détails dont il faut s’occuper. Parmi les éléments faisant l’objet de réflexion, le choix des mets et des boissons est assez important, car il donne le ton de votre réception. Par exemple, la question de l’accord entre mets et vins est un problème assez épineux. Nous vous proposons quelques pistes à suivre afin de réussir votre accord mets et vins.

Tenir compte du mets pour choisir le vin

Déguster du bon vin avec un délicieux repas est un pur bonheur. Le vin a cette capacité de faire ressortir toutes les saveurs de vos mets. Pour ce faire, il faut bien choisir l’association. En effet, il est des vins qui s’harmonisent avec certains plats et d’autres qui ne s’accordent pas forcément avec votre mets. Ainsi, le vin rouge s’accorde bien mieux avec les viandes rouges. Vous pouvez par exemple opter pour un vin rouge léger avec un plat à base de viande blanche. Pour les mets à base de gibier, vous pouvez choisir en accompagnement un vin rouge onctueux ou tannique.

Côté poissons et fruits de mer, il est recommandé de les accompagner de vin blanc. Un vin blanc corsé ira parfaitement avec un poisson. Pendant qu’un vin blanc plus sucré sera parfait avec une assiette de crustacés. Il faut noter aussi que le vin blanc vif, corsé ou rosé va bien lorsque vous servez une entrée.

Pour ce qui est du dessert, lorsque vous servez des fruits, optez pour des vins effervescents secs ou demi-secs. Un vin doux naturel, liquoreux ou muté ira bien avec vos desserts sucrés.

Respecter un ordre précis pour servir les vins

Lorsque vous voulez servir du vin avec vos repas, vous devrez impérativement respecter l’équilibre des forces. Cela permet de préserver vos papilles et celles de vos invités. De cette manière, à la fin du diner, vous aurez apprécié toutes les saveurs de ces breuvages.

La règle de base est donc de commencer par le vin le plus acide, puis de monter progressivement en puissance et enfin de finir avec le vin le plus sucré. Ainsi, vous devrez commencer par du vin mousseux puis suivre avec du vin blanc ou du vin rosé. Ensuite, vous devrez servir du vin rouge et terminer par du vin moelleux.

Suivre cette règle de base vous permettra de rester cohérent lors du déroulé des vins à table. Néanmoins, il existe des exceptions que vous pouvez appliquer. Tout dépend de vos connaissances en œnologie et de la cohérence avec vos plats.

Faire attention aux faux accords

Vous devrez éviter certaines associations si vous voulez profiter de vos plats et de vos vins.

Tout d’abord, évitez de servir un vin sucré en entrée ou pour l’apéritif. Cela a pour effet d’alourdir les papilles et d’empêcher de savourer la suite des mets. Ne commettez donc pas l’erreur de servir un vin liquoreux avec du foie gras en entrée.

Ensuite, ne faites jamais l’erreur d’accompagner un plat de viande rouge avec du vin blanc. L’association vin rouge et poissons ou crudités est aussi à éviter. C’est aussi le cas des fromages forts, ils ne s’harmonisent guère avec du vin rouge.

Enfin, certains aliments ne peuvent s’accompagner de vin. On parle principalement de l’ail, des agrumes ou encore des anchois.